Dimanche 21 janvier

Des fidèles qui s’écharpent entre eux, des querelles de sacristies et de clochers à foison, des paroissiens qui en ont assez de leur curé, ce dernier qui le leur rend bien et qui en plus est excédé par ses confères : oh, mais cela se passe ailleurs… évidemment ! Sujet facile ? Oh, certes, le trait peut paraître exagéré mais il fait sourire : que celui qui ne reconnaît pas ne serait-ce que l’ombre d’un détail lève la main ! Dans toutes les paroisses il y a de ces remarques ou reproches que l'on s'adresse parfois pour des riens. On est loin de la charité!! Alors, n-ième remontrance pour nous dire : aimez-vous à la fin, garnements ! ? Non plus ! Dans ce livre, il ne s’agit pas de minimiser nos agacements de sacristie, parfois très légitimes : il s’agit de nous laisser recentrer sur l’Essentiel. Dans ce récit, le curé a fugué… Vous en dire plus sur l’intrigue ? Certainement pas ! Depuis sa disparition initiale, chacun va avoir à vivre des conversions. Rappelons-nous avec le proverbe anglais que " là où Dieu a son Église, le diable a sa chapelle " : il s’agit de prendre conscience de ces chapelles où nous laissons régner le diable, diviseur, pour entrer dans une démarche de réconciliation, réelle et grandissante. Alors, si nous lisions ce livre comme une invitation à notre propre conversion, jamais terminée ? En voici le titre: Monsieur le curé fait sa crise, écrit par Jean Mercier.

Flash d'informations

UNE NOUVELLE FEUILLE PAROISSIALE
Dès ce mois de février 2017, vous pourrez recevoir votre feuille paroissiale dans votre boîte mail et cela dès sa sortie. Entrez votre nom et votre adresse email dans la case intitulée "Abonnement à la feuille paroissiale" située en haut et à gauche de ce site. N'hésitez pas à vous inscrire !

DEMANDE D'OCCUPATION DE L'EGLISE
Il est maintenant possible de faire votre demande d'occupation de l'église pour manifestion exceptionnele en ligne. Pour ce faire, aller dans le menu "Vie Paroissiale - Administration - Demande d'occupation de l'église pour manifestation exceptionnelle.

Aller au haut